lundi 9 décembre 2013

La Nouvelle Donne

C’est peut-être l’humidité ambiante qui fait ça mais en ce moment pour trouver des partis politiques il suffit de se baisser pour ramasser car ils poussent comme des champignons. La dernière fois je parlais d’un tout récent qui s’appelle l’Alternative (vous pouvez le relire ici), et bien là le petit dernier il s’appelle La Nouvelle Donne.

La Nouvelle Donne c'est un peu comme si on rebattait les cartes et qu'on rejouait une partie alors du coup ça donne l’illusion qu’on va enfin pouvoir changer les choses. Sauf que le problème en fait il vient pas du tout de l'ordre des cartes mais du jeu qu'on utilise et ils auront beau les mettre dans tous les sens, les cartes, ça changera rien car ils ont que des cartes Europe dans leur main.



Le parti Nouvelle Donne il vient d’être créé par un monsieur qui s’appelle Pierre Larrouturou.
Alors Pierre il est pas trop connu parce qu'il est pas trop passé à la télé encore mais ça, ça va bientôt changer car les medias ils adorent parler des nouveaux parti politiques qui sont gentils et qui aiment bien l'Europe.

En fait Pierre Larrouturou il faut que je vous explique un peu qui c'est comme ça vous allez comprendre et vous allez voir que quand on lit son parcours on dirait vraiment qu’il est possédé par l’Europe, même que le mot Europe ça agit sur lui comme une drogue super addictive (pour que vous le remarquez mieux je vais mettre en gras à chaque fois que ça parle Europe à partir de maintenant).

Son premier grand amour c’était le Parti Socialiste ou quand il a adhéré en 2002 il a été nommé délégué national Europe. Après il est parti à Europe Ecologie les Verts (encore un parti ou il y a Europe dedans) ou très peu de temps après son arrivée il a été tête de liste pour les élections européennes en 2010. Mais Pierre, je sais pas si il est infidèle ou alors si il s’ennuie vite mais il les a quittés eux aussi pas longtemps après.



larrouturou à la recherche d'altereuropéistes
Pierre qui relit son CV avant de l’envoyer à tout plein de partis européistes

Là tout récemment, il avait demandé de revenir au Parti Socialiste au congrès de Toulouse et y'avait une motion à ce congrès qui avait le numéro 4 qui s'appelait "Oser, plus loin, plus vite" et qu'il a signé mais sans trop travailler dedans en fait d’après certains qui collaboraient avec lui. Et bien dans cette motion le mot Europe il a apparaît 167 fois et 10 fois dans sa conclusion ou il parle par exemple d’inviter tous les socialistes d’Europe et de récolter un impôt européen.  En fait, y’en a beaucoup au Parti Socialiste ils disent que comme ils ont pas pensés à lui pour être le nouveau Secrétaire National du parti et bien il s'est vexé et qu’il a créé son nouveau parti.

Et là c’est vraiment magique car il a annoncé la création de son parti et du jour au lendemain, alors qu'il a zéro adhérent, bin il est déjà invité dans tous les medias. Et c’est rigolo car il fait croire devant les micros qui lui sont tendues qu’il a souvent appelé Jean-Marc Ayrault pour qu’il fasse pression au président afin qu’il parle plus de l’Europe, je vous l’avais dit il est vraiment possédé par l’Europe le pauvre Pierre.

Et le but de Nouvelle Donne c’est de proposer une autre Europe que Pierre il appelle « l’Europe démocratique ». Alors que Pierrot il a rien réussi à convaincre quand il était au PS et chez EELV mais là il clame partout qu’il va pouvoir changer l’Europe et donc convaincre 27 pays ou y’a des centaines de millions de personnes.

Larrouturou et le traité de l'Europe sociale
Avant Pierre il était pour autre Europe sociale ça c’était en 2004 avec Rocard

Et je sais pas si vous avez pu lire mais sur leur site il y a un document ou ils ont mis 20 propositions et dans ce document y’a son obsession pour l’Europe qui se retrouve dedans car il a écrit les mots « Europe », « européenne » et « union européenne » près de 50 fois alors que les références à la France elles se comptent sur les doigts d’une main.

C’est marrant car en écrivant cet article sur la création de la Nouvelle Donne et ça très peu de temps après la création de l’Alternative que tout le monde a déjà oublié, j’ai cru entendre que Nicolas Sarkozy il envisageait de créer un nouveau parti aussi (comme y'a tout plein de sondages qui disent que les français ils seraient prêt à voter pour une nouvelle formation aux prochaines élections, ils en profitent tous pour en créer le plus vite possible). Je sens que je vais pas m’ennuyer moi et qu’on va tous continuer à rigoler bien fort tous ensemble. 

10 commentaires:

  1. Non, le programme de Nouvelle Donne n'est pas 100% accé sur l'Europe, loin de là !

    Le but est d'agir simultanément sur différents leviers puissants, dont une bonne partie au niveau national.

    - stopper 80% des plans de licenciement en cours en appliquant la même méthode qu'en Allemagne depuis 2008.
    - la fiscalité des plus riches en revenant simplement sur les cadeaux fiscaux accordés ces 10 dernières années
    - la lutte radicale contre l'évasion fiscale grâce à la commande publique
    - la séparation des activités dépôt/spéculation des banques en ignorant la pression des lobbies, ce qui obligera les banques à se tourner de nouveau vers les PME, comme en Allemagne
    - le logement en copiant une mesure appliquée aux Pays-Bas et qui a fait baisser les loyers de 20% et créé 100.000 emplois
    - le temps de travail en partant des 400 entreprises passées à 4 jours/semaine modulables sans baisse de salaire grâce à la loi De Robien de juin 1996.
    etc...

    Toutes ces mesures "franco-françaises" créeraient 2 MILLIONS d'emplois CDI en 5 ans sans ruiner l'état ni les entreprises ni le contribuable, redonneraient confiance en l'avenir et relanceraient donc la consommation et la croissance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes nés quand vous ? Reveillez-vous mon pauvre, si vous croyez encore ce que vous raconte un politique c'est que vous dormez encore.

      Supprimer
    2. surtout un politique du PS et EELV, Laroutourou c'est le nouveau Mélanchon. Ce dernier étant en chute dans les intentions de vote, il faut vite en dégainer un autre.

      Supprimer
    3. La séparation des activités dépôt/spéculation des banques, c'est déjà fait (par Hollande parait-il, cf. le reportage "Jeux de pouvoir"). Quoi qu'il en soit, ça ne sert plus à rien, le mal est déjà fait depuis longtemps. La seule solution pour échapper au fascisme financier de la BCE (banque privée aussi opaque que la Fed), serait d'appliquer l'article 50, mais quand on voit la couverture médiatique accordée à l'UPR (fort de 3650 adhérents), on se dit que c'est pas pour demain ...

      Supprimer
    4. J'avoue que l'auteur de ce commentaire en tient une sacré couche (pas d'offense hein, vous avez le droit de penser tout ça).

      Mais je vous invite à voir les concepts de NAIRU, de Zone monétaire optimale, de courbe de philips, et de comparer avec l'objectif unique de la BCE. Du fait que 10 prix nobel d'économie clament que l'euro est une catastrophe (cf les zones monétaires optimales), dont le truant Friedman, responsable idéologique des bains de sang dans le monde depuis les années 70 (bolivie, argentine, russie, irak, etc.), (cf la stratégie du choc de naomie klein).

      Je ne reviens même pas sur vos propositions, tellement elles me semble stupide (type appliquer les lois Harst IV, responsable des jobs à 1€ et d'une pauvreté extrême en allemagne, pays qui va s'effondrer dans les 20 à 30 ans pour des raisons de démographie), ou encore la lutte contre les évasions fiscales etc, qui relève de l'union européenne, et je vous l'annonce tout net, ça n'arrivera pas cette lutte, c'est eux qui l'organise.

      Bref, déchirez votre carte du PS (ou du FdG, ou du Modem, ou de EELV, ou du FN, etc.), et commencez à devenir un citoyen au lieu de rester un électeur servile. Le pays à besoin de tout le monde, y compris de vous, car au final ce sont les gens comme vous, qui change, dont on a le plus besoin.

      Supprimer
  2. C'est du bel enfumage ! "stopper 80% des plans de licenciement" avec l'article 63 du TFUE il peut toujours y croire , je crois qu'il doit plutôt ignorer sciemment les diktats de l'UE. Ces couillonnades ont la vie dure !
    Et il y a encore des pauvres gens qui espèrent en ce genre d'ignares peut-être plus sûrement de menteurs.Qu'il aille en faire part aux 27 pays du club pour qu'ils se décident à l'UNANIMITE condition sine qua non à l'acceptation du projet !

    RépondreSupprimer
  3. Le problème, avec les bisounours européistes, c'est qu'ils vivent dans le monde merveilleux des petits bisounours.

    Moi, ça fait trente ans que j'entendais le bisounours Jacques Delors répéter : "Et maintenant, nous allons construire l'Europe sociale. Et maintenant, nous allons construire l'Europe sociale. Et maintenant, nous allons construire l'Europe sociale. Et maintenant, nous allons construire l'Europe sociale."

    Et ça fait trente ans que le monde réel détruit les rêves des bisounours européistes.

    Chiffres Eurostat d'octobre 2013 :

    Grèce : 27,3 % de chômage
    Chez les jeunes de 15 à 24 ans : 54,8 % de chômage

    Espagne : 26,7 % de chômage
    Chez les jeunes de 15 à 24 ans : 57,4 % de chômage

    Croatie : 17,6 %
    Chez les jeunes : 52,4 %

    Chypre : 17 %
    Chez les jeunes : 43,3 %

    Portugal : 15,7 %
    Chez les jeunes : 36,5 %

    Slovaquie : 13,9 %
    Chez les jeunes : 31,5 %

    Bulgarie : 13,2 %
    Chez les jeunes : 28,8 %

    Irlande : 12,6 %
    Chez les jeunes : 26 %

    Italie : 12,5 %
    Chez les jeunes : 41,2 %

    Près d'un tiers des Grecs sans couverture sociale.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/09/pres-d-un-tiers-des-grecs-sans-couverture-sociale_3528051_3214.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici qui est probant. Des faits, et publics, connus !
      Ou Monsieur Larrourtourru va-t-il expliquer qu'on a mal compris? ou bien filer: il est déjà "ailleurs".

      Supprimer
  4. Décidément, l'Allemagne est en train de construire une Europe allemande.

    Lisez cet article :

    Europe : austérité, acte III en vue !

    Berlin va proposer des "contrats de compétitivité et de croissance". Une façon de modeler encore l'Europe à l'image de l'Allemagne.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20131217trib000801475/europe-austerite-acte-iii-en-vue-.html

    RépondreSupprimer
  5. Lisez cet article hilarant :

    Avant de se retrouver à 28, les ministres de la seule zone euro s'étaient réunis mardi soir pour se mettre d'accord concernant le "filet de sécurité" public, ou "backstop" à mettre en place pour que le système puisse fonctionner en attendant que le fonds atteigne sa pleine capacité, qui devrait être de 55 milliards d'euros en 2026.

    http://www.romandie.com/news/n/Accord_majeur_des_Europeens_sur_l_union_bancaire91191220130244.asp

    J'éclate de rire !

    Si tout va bien, le fonds européen atteindra 55 milliards d'euros en 2026 !

    Le total du bilan de BPCE est de 1145,7 milliards d'euros.

    Le total du bilan de la Société Générale est de 1254,1 milliards d'euros.

    Le total du bilan du Crédit Agricole est de 1770,9 milliards d'euros.

    Le total du bilan de BNP est de 1855,6 milliards d'euros.

    Et je ne vous parle pas des banques espagnoles.

    Et je ne vous parle pas des banques italiennes.

    Etc.

    Ce nouveau fonds, c'est encore un fonds complètement pipeau, qui sera comme les fonds précédents : il sera incapable de résoudre les problèmes bancaires européens.

    Les fonds européens, c'est nul, c'est inefficace, mais ça permet aux européistes de continuer à nous jouer du pipeau.

    RépondreSupprimer